La balance pèse-personne connectée par Withings

Alors que l’attrait du Nabaztag décroit et que la société productrice est au bord du dépôt de bilan, voilà qu’une petite société française vient de sortir un produit qui ravira tous les geeks : la balance pèse-personne connectée !

Balance Withings

En effet, la société Withings propose une balance pèse-personne dotée d’une connexion WiFi. Cette connexion permet évidemment le téléchargement des données pour un traitement et une présentation plus poussée. On retrouve un peu l’environnement que connaissent les sportifs avec leurs ordinateurs proposant des informations détaillées sur leurs efforts et les conséquences par exemple sur le rythme cardiaque.

Ici, grâce à ses électrodes invisibles ITO, la balance vous informe sur votre poids mais aussi sur la masse grasse, la masse maigre ainsi que l’indice de masse corporelle. Toutes ces informations ainsi que leur historique sont alors accessibles directement à partir d’un iPhone.

Commander la balance Withings sur amazon.fr.

La mienne est en route…

Le WiFi communautaire arrive chez Free

Free annonce l’ouverture d’un réseau Wi-Fi communautaire en transformant les box de ses abonnés en hotspots, comme le fait déjà son concurrent SFR (anciennement Neuf/Cegetel) associé à l’espagnol Fon, pionnier en la matière. Seules les FreeboxHD (V5) sont concernées, soit potentiellement 3 millions de bornes Wi-Fi.

Le réseau est communautaire puisque accessible uniquement aux abonnés ADSL dégroupés du fournisseur d’accès.

Pour bénéficier de cette connexion gratuite à l’extérieur de chez lui, l’abonné doit d’abord s’inscrire en ligne afin d’obtenir identifiant et mot de passe. L’accès au Wi-Fi d’un autre abonné se fait sur une troisième adresse IP. En clair, les deux accès seront totalement distincts. Les abonnés peu partageurs pourront toutefois choisir de désactiver le module WiFi, ils ne pourront pas, en retour, profiter du service et se connecter depuis d’autres Freebox.

Fon, l’accès Internet communautaire

Relativement discrêtement, Fon creuse son trou dans la jungle des Hotspots Wi-Fi d’accès à l’Internet.

Comment fonctionne Fon ?
Fon vous propose un routeur WiFi, la Fonera, à des conditions avantageuses à la condition de le laisser en route la plupart du temps. Ce point d’accès propose deux signaux WiFi :

  • l’un privé protégé par une clé WPA pour l’usage personnel,
  • l’autre public permet à la communauté des utilisateurs de se connecter via les différents points d’accès.

L’utilisateur choisit :

  • s’il veut pouvoir se connecter sur tous les points d’accès Fon et bénéficier ainsi de la communauté et devenir un Linus
  • ou s’il veut être rémunéré pour le trafic entrant payant sur son point d’accès et devenir un Bill.

Il est aussi possible de créer des comptes visiteurs et de définir la bande passante allouée.

Bref, un compagnon idéal pour la VoIP et, plus généralement, une alternative intéressante à la 3G hors de prix.

Où en est Fon ?
S’il est difficile d’évaluer clairement l’étendue du réseau Fon, quelques pistes : on notera, en France, le partenariat avec 9telecom pour une connexion sur les 9box, un partenariat au Royaume-Uni avec British Telecom et à Hong-Kong avec les chaines McDonald’s et StarBucks. Gageons que les points d’accès se multiplieront rapidement. Il reste malheureusement les limitations intrinsèques au Wi-Fi, la zone de couverture relativement limitée et l’absence de roaming.

Mais n’oublions pas que Skype et Google sont au capital de la société et on se dit que Fon a quelques atouts.

Je ne peux m’empêcher de rappeler le post sur le logiciel VoIP Fring permettant le roaming notamment avec le Wi-Fi…

Fring, la solution à la téléphonie mobile sur IP ?

Voilà un moment que le sujet de la téléphonie sur IP est sur la table avec quelques succès indéniables (Skype par exemple). Mais nous sommes nombreux à être frustrés de ne pas trouver de solution satisfaisante à l’époque où les appareils nomades communiquants se multiplient.

Fring semble vouloir nous offrir la solution avec un logiciel téléchargeable sur de nombreuses plateformes Symbian et Windows Mobile. Fring permet de passer des appels VoIP gratuits sur Skype, SIP, ICQ, Twitter, Google Talk ou MSN en utilisant une connexion Wi-Fi, GPRS ou 3G. Associé à un forfait data illimité, voici une solution particulièrement intéressante.

Cerise sur le gâteau, Fring intègre l’auto-roaming. Fring est alors capable de choisir le réseau le plus rapide et le moins coûteux pour acheminer les données de passer automatiquement d’une communication en mode Wi-Fi au mode 3G lors de la perte du signal Wi-Fi, sans perte de communication.

Le logiciel est gratuit et sans publicité. Gageons que la société Fringland, une start-up israélienne créée en 2005, trouvera son modèle économique.

En attendant, c’est le bonheur des geeks et la soupe à la grimace chez les opérateurs…

Liens :

20/11/2007 : petit ajout pour mentionner un petit logiciel automatisant la connexion sur le réseau Fon. Cet outil est disponible sous Windows Mobile et est un bon complément à Fring. Lien de téléchargement : http://cryptonym.free.fr/dev/index.php/2007/06/23/3-pocket-fon-connector-beta-3