Tendances pour les réseaux sociaux en 2014

Vous êtes perdus dans le monde des réseaux sociaux, entre les réseaux existants et les émergents ? Vous vous posez la question de quel réseau social pour quel usage ?

Pas de panique et jetez un œil sur cette vidéo.

Si une tendance semble s’affirmer, les nouveaux réseaux sociaux tendent à se focaliser uniquement sur un usage mobile.

Petite spéculation autour de Google Glass

Avec les annonces récentes de lancement des applications Facebook et twitter pour Google Glass, il est permis de se lancer dans quelques spéculations sur ce que sera la vie avec la généralisation des Google Glass.

Un bref récapitulatif des technologies en présence.

Pour faire simple, nous disposons d’un terminal géolocalisé avec une caméra et un accès à Internet plus deux, trois autres gadgets. En pratique, Google Glass peut donc « voir » et « situer » tout type d’information. Les applications souvent présentées couvrent toutes sortes de déclinaisons des possibilités apportées par la réalité augmentée mais restent bien sages.

La connexion à Internet nous permet de disposer d’un effet de levier informatique sur l’information visuelle et géographique disponible. Il suffit d’avoir testé des algorithmes de reconnaissance faciale pour rapidement imaginer toutes sortes de fonctionnalités.

En pratique, vous utilisez un ordinateur qui sait qui vous êtes, où vous êtes, ce que vous voyez, qui sait potentiellement reconnaître les personnes que vous croisez et qui peut envoyer toutes ces informations vers tel ou tel service avec tous les croisements de données envisageables. De plus, l’actualité est riche d’exemples d’applications qui aspirent, souvent sans notre consentement clairement compris, le contenu du carnet d’adresses stocké sur notre smartphone. Dans un autre registre, le ciblage publicitaire nous étonne de plus en plus chaque jour. Il n’est donc pas besoin d’être paranoïaque pour imaginer le champ des possibles avec les données récoltées par Google Glass.

Devant le volume de données, sera t-il encore possible d’y adosser un contrôle quelconque à la façon de la CNIL en France ? Que peut déjà aujourd’hui cette même CNIL devant les informations stockées par Facebook récoltées soit directement, soit avec son Social Graph ? Et ne parlons même pas ici de Big Data…

De plus, quid des détournements possibles, des usages non publiés de ces outils ? Enfin, lorsque l’on voit l’information sur notre vie que stockent déjà nos téléphones portables, on est en droit d’imaginer des scenarii aujourd’hui insupportables.

Nul ne sait imaginer toutes les applications possibles. Il est cependant fort à parier que la notion de vie privée va devoir être sérieusement défendue ou redéfinie.

Sauvegardez les données de vos services en ligne avec Backupify

Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser divers services en ligne et à y stocker de nombreuses données. Nous ne nous soucions pas nécessairement vraiment de la sauvegarde de ces données. Mais que se passe t-il si tel ou tel compte est hacké ou victime d’un bug ? Nous nous reposons complètement sur le prestataire de services or les cas de perte de données surgissent parfois.

BackupifyUn nouveau service, Backupify, se propose d’assurer une sauvegarde en ligne de nombreux services tels que Facebook, Flickr, Gmail, Photobucket, twitter, WordPress, etc.. Si les procédures de sauvegarde sont totalement automatisées, le processus de restauration semble pour le moment encore lourd. Les données sont stockées sur le service en ligne S3 d’Amazon mais on peut aussi stocker ses données sur son propre compte.

Le service est disponible en ligne sur http://www.backupify.com/. Il est à noter que jusqu’au 31 janvier 2010, les comptes proposés sont gratuits et illimités, à ne pas rater.

War 2.0 and free press

We’ve seen this initiated in the Iraqi war and in the recent attacks in Mumbai but in the on going conflict on the Gaza Strip, Web 2.0 methods are widely used to communicate as much as possible on each side. Two examples ; Israel demonstrates how precise Tsahal’s bombings are but posting videos on YouTube. On the other hand, AlJazeera has open an AJGaza twitter to communicate on-the-fly on the most recent events.

But in the end, does all this help to really understand the conflict, its reasons? Does it show the path to its possible solutions? I’m afraid not. More, it looks like a more and more common way to criminalize the conflict in order not to seek a solution. A strategy more and more encountered all around the world. Unfortunately, a war has never been won by lack of combatants.

It is just another illustration about the difference between information and communication. True independent journalism gets more and more difficult but biased information does not help solving issues. What is the solution? And how many innocent people will die before we have one?

A must read: Into the Buzzsaw: Leading Journalists Expose the Myth of a Free Press by Kristina Borjesson

State of the Twittersphere

Do you twitt?

A recent study provides some interesting insight of the State of the Twittersphere based on about 500,000 accounts tracked by Twitter Grader.

  • Twitter has lots of newer and less active users
    • 70% of Twitter users joined in 2008
    • An estimated 5-10 thousand new accounts are opened per day
    • 35% of Twitter users have 10 or fewer followers
    • 9% of Twitter users follow no one at all
  • There is a strong correlation between the number of followers you have and the number of people you follow.

Check out the whole study:

Twitter is currently a free and ad-free service but is now hiring a product manager to find a business model and revenus. Interested? Read their job description.