Recyclez vos anciens téléphones portables

Nous changeons nos téléphones portables de plus en plus souvent. Souvent même avant leur fin de vie. Ils sont donc généralement encore parfaitement opérants mais notre mode de vie consumériste et les promotions incessantes nous poussent à en changer de façon parfois irrationnelle. Et, avouons-le, on y résiste pas toujours. Qui a vraiment eu besoin de changer de téléphone le jour en commandant son iPhone ?

Téléphone portable

Les anciens téléphones deviennent alors un produit inerte dont on ne sait pas trop qu’en faire. Si les commerçants sont à présent obligés de reprendre les anciens appareils à des fins de recyclage, les téléphones sont alors démontés pour en recycler les matières premières. Or, un téléphone en état de fonctionnement est autre chose qu’une somme de matières premières. Ainsi, de nouvelles filières se sont établies pour transformer ce recyclage en récupération en vue d’une « réutilisation ». En effet, si ces téléphones ne nous semblent plus attrayants, ils le restent pour de nombreux pays et certaines sociétés se sont positionnées sur le marché de la récupération de ces téléphones portables. Ces filières se proposent donc de racheter ces téléphones portables en vue d’une remise à niveau et d’une revente.

En France, deux services se sont positionnés sur ce marché, FoneBank et Love2Recycle. Leurs services sont largement similaires, si l’un sera plus généreux pour reprendre votre téléphone portable, l’autre vous proposera un système de parrainage pour les nouveaux clients recrutés.

Quelques exemples : aujourd’hui, un Nokia N70 se revend entre 25 et 30 € alors qu’un Apple iPhone 3G 16 Go se revend entre 160 et 200 €. De quoi assouvir ses envies de geek.

Allez,  débarrassez vos étagères et faites des heureux mais n’oubliez pas de prendre deux minutes pour convenablement purger la mémoire du téléphone, carnet d’adresses, SMS, historique, etc..