La guerre de succession continue

Après Google qui a détroné Yahoo! aux Etats-Unis, voilà que les deux plus gros sites de réseaux sociaux dans le monde, Facebook et MySpace, se sont retrouvés en avril à égalité en terme d’audience, avec 115 millions de visiteurs uniques chacun, selon comScore. En un an, si MySpace a quasi stagné, Facebook a gagné 73 millions de visiteurs principalement à l’international.

Qui sera le prochain à céder sa place ?

Facebook, 10 miliards sinon rien !!!

Facebook fait partie de ces mirages d’Internet. Avant, on y comprend rien, après, on se dit qu’on aurait du y penser…

Il semblerait cependant que certains commencent à comprendre. Pour preuve, les rumeurs de tractations autour de la société. Ainsi Microsoft serait prêt à mettre 500 millions de dollars pour 5 % de la société, soit une valorisation à 10 milliards de dollars. Et Google n’est pas loin. On est loin des 560 millions de dollars pour le rachat de MySpace. Et que penser des perspectives de chiffre d’affaires annoncées pour 2011/2015 ???

Mais en quoi Facebook est-il donc si différent des autres sites communautaires ?

Concernant Facebook, on parle souvent d’une nouvelle forme de système d’exploitation. Au lieu de simplement permettre le lancement d’applications comme le font tous les systèmes d’exploitation (et c’est ce qu’on leur demande), Facebook permet de mettre en relation et de partager toute forme d’éléments avec des personnes faisant partie de son réseau social (privé, professionnel, par thème, par évènement, etc.). A terme, on peut imaginer que chacun appartienne à plusieurs bulles et que chaque bulle ait son propre contenu partagé. Voilà qui pourrait constituer un beau terrain de jeu pour les applications Web de Google…

Si la forme actuelle semble encore balbutiante, la dynamique est très, très intéressante. Et certains semblent l’avoir compris…

Liens