Connaissez-vous IFTTT ?

Connaissez-vous IFTTT (prononcez IFT) ? IFTTT est l’acronyme de IF This Then That (Si ceci alors cela). En pratique, IFTTT est un service web qui exécute des tâches automatiquement entre divers sites web en fonction de critères déclencheurs. Simple, IFTTT permet l’automatisation de tâches auparavant réservées aux personnes sachant manipuler les interfaces de programmation des différents sites. Par exemple, sauver automatiquement les images Instagram sur le service de stockage DropBox.

Continuer la lecture de « Connaissez-vous IFTTT ? »

La magnifique leçon de marketing de Steve Jobs

Tout stagiaire en marketing connait la règle des quatre P qui veut que, correctement positionné, le bon produit au bon prix et soutenu par une bonne promotion a toutes les chances de rencontrer le succès. Si le succès de l’iPhone et de l’iPad ne peut être contesté, les annonces récentes de divers constructeurs informatiques ne font que renforcer la force de la vague.

En vrac :

  • Nokia est en déroute complète et arrête le système d’exploitation Symbian.
  • HP, pourtant le leader mondial des microordinateurs, jette l’éponge sur le marché des microordinateurs alors qu’il vient juste d’arrêter l’aventure sur les tablettes portant chèrement lancée avec le rachat du prometteur WebOS à Palm.
  • Google se dit obligé d’acheter la partie téléphones portables de Motorola afin de disposer des brevets lui permettant de protéger son aventure Android.
  • Et ne parlons pas de Microsoft qui, bien qu’ayant tenu tête à Palm sur le marché des organiseurs de poche,  n’a jamais réussi à percer sur les marchés des Smartphones et des tablettes interactives.

Bref, il semblerait que Steve Jobs ait trouvé la bonne formule pour réussir sur un marché pourtant vierge.

Application Air France sur iPhone

Air France sur iPhone

Un an après l’application SNCF Direct, voici qu’arrive l’application Air France sur iPhone.

L’application permet de consulter ses réservations en cours ainsi que le solde de son compte de fidélisation Flying Blue. Elle permet aussi l’enregistrement (non testé). L’application semble cependant encore peu mature, tant au niveau graphique (on est ici confronté à une interface proche de celle d’un simple site web) qu’au niveau fonctionnel. On apprécierait par exemple de pouvoir recevoir des notifications en cas de retard sur les vols sur lesquels on est enregistré. Gageons qu’il ne s’agisse que d’une première version, peut être publiée prématurément, et que les versions futures seront plus abouties. Petit hic, il vous faudra activer le trafic de données à l’étranger. Un petit plaisir qui devient rapidement onéreux.

Sans doute un pas de plus vers le billet 100 % électronique, totalement dématérialisé jusqu’à la carte d’embarquement.

Liens :

Libération sur iPhone

Libération arrive (enfin) sur iPhone…

Après la magnifique application du Monde sur iPhone et de ces nombreux concurrents (Le Figaro, Marianne, etc.), le journal Libération lance son application iPhone.

Libération sur iPhone

Si le Monde avait su créer la surprise avec une application très graphique agréable à l’utilisation, Libération arrive ici avec un positionnement original. En effet, son application va plus loin que la simple transposition du journal papier sur un autre support. En effet, l’application profite pleinement des possibilités de nos nouveaux téléphones survitaminés et nous propose de nombreuses originalités. En effet, vous pouvez soumettre vos photos d’actualité, composer et partager une une avec votre propre photo, consulter les unes depuis 1973, écouter radio libé, etc.. Les téléchargements sont parfois longs, la navigation gagne à se faire en WiFi.

Libération table sur l’attrait suffisamment fort de son application pour faire le pari du payant avec des formules au journal ou au mini abonnement. En effet, le téléchargement du journal n’est proposé gratuitement que jusqu’au 6 décembre. A voir les déboires du post.fr, on est en droit de se demander si le modèle publicitaire n’a pas du plomb dans l’aile.

L’application est bien évidemment disponible sur l’App Store.

SNCF Direct sur iPhone

SNCF Direct sur iPhone

Dans la foule des applications pour iPhone, il en est certaines qui paraissent tellement évidentes qu’on se demande pourquoi elles n’existaient pas auparavant. Dernière dans la série, l’application SNCF Direct est récemment apparue sur l’AppStore. Le concept est tout simple, reproduire dans votre poche le panneau d’affichage des trains au départ et à l’arrivée dans la prochaine demie-heure des grandes gares en France. Au besoin, l’application vous propose les gares les plus proches de l’endroit où vous vous situez. Vous enregistrez alors les gares fréquemment utilisées et l’information vous est accessible en quelques secondes. Le crédo Apple est bien respecté : un besoin, une application…

Pratique : pour connaître le retard de son train, il suffit de regarder l’heure d’arrivée à destination ou dans une prochaine gare si le reste du trajet est supérieur à 30 minutes.

Liens :

10 règles pour réussir un site compatible avec les smartphones

Si l’accès à Internet depuis un smartphone n’est pas nouveau, force est de reconnaître que l’arrivée de l’iPhone a banalisé l’accès nomade à Internet. Cependant, croire que les modes d’émulation vont permettre l’affichage d’un site d’une façon correcte sur l’écran réduit d’un smartphone reste naïf. Il convient donc d’apporter quelques modifications à son site afin de maîtriser et d’optimiser l’affichage de son site sur ces nouveaux écrans.

Quelques règles :

  1. La première politesse est de détecter le navigateur du visiteur afin de lui proposer automatiquement le site optimisé le cas échéant. Il n’y a pas perte de visiteur plus ridicule qu’un visiteur qui n’a pas trouvé le site optimisé pour smartphone.
  2. Ensuite, il ne faut pas oublier que la bande passante mobile est restreinte. Le confort de navigation sur un site étant largement dépendant de sa réactivité, il conviendra de limiter le nombre d’images au strict nécessaire et d’en optimiser taille et poids.
  3. Les extensions Flash, Java ou exotiques n’étant que peu courantes sur les terminaux mobiles, il faut bien sûr en proscrire le recours.
  4. En situation de mobilité, la recherche d’information est souvent pressante. Il est donc nécessaire d’optimiser la navigation pour permettre un accès simple et rapide à l’information recherchée. Il est tout à fait imaginable de réduire le volume d’information présentée pour en privilégier l’efficacité d’accès.
  5. La saisie de texte n’est pas le fort des terminaux mobiles, il est donc impératif de limiter au maximum le recours à des champs de saisie. Palier à une navigation confuse par un moteur de recherche n’est donc sans doute pas la meilleure idée.
  6. Les capacités de zoom sont magnifiques dans les publicités mais avoir à zoomer pour déchiffrer une information devient rapidement rédhibitoire et brise la dynamique de navigation d’un site. Il convient ici d’utiliser au mieux la surface d’affichage et de choisir des polices assurant une lisibilité correcte.
  7. Autre fonction magnifique dans les publicités, l’écran tactile. Si cela procure un vrai plaisir de navigation, il faut cependant tenir compte que le stylet a disparu de nombreux smartphones et donc éviter une densité de liens trop forte prompte à des erreurs de navigation.
  8. Une règle contradictoire aux usages sédentaires. Si, en navigation sédentaire, on cherchera à éviter d’obliger le visiteur à scroller pour trouver l’information cherchée, cet aspect est moins gênant en situation de mobilité où le visiteur conçoit plus aisément qu’une page ne puisse pas être affichée en totalité. Attention toutefois à ne pas exagérer la hauteur de l’entête d’une page au risque de ne pas voir de différence entre deux pages affichées de façon consécutive. Le visiteur doit pouvoir comprendre rapidement qu’il se trouve sur la page correspondant à sa recherche d’informations.
  9. Une règle valable en situation de mobilité comme en sédentaire, le contenu. Un site inintéressant ou non actualisé et c’est la perte assurée de vos visiteurs.
  10. Enfin, la règle qui devrait être évidente, il faut TESTER !

Bref, que des règles de bon sens, non ? Mais vos visiteurs apprécieront, souvent sans le savoir vraiment, vos efforts.

La balance pèse-personne connectée par Withings

Alors que l’attrait du Nabaztag décroit et que la société productrice est au bord du dépôt de bilan, voilà qu’une petite société française vient de sortir un produit qui ravira tous les geeks : la balance pèse-personne connectée !

Balance Withings

En effet, la société Withings propose une balance pèse-personne dotée d’une connexion WiFi. Cette connexion permet évidemment le téléchargement des données pour un traitement et une présentation plus poussée. On retrouve un peu l’environnement que connaissent les sportifs avec leurs ordinateurs proposant des informations détaillées sur leurs efforts et les conséquences par exemple sur le rythme cardiaque.

Ici, grâce à ses électrodes invisibles ITO, la balance vous informe sur votre poids mais aussi sur la masse grasse, la masse maigre ainsi que l’indice de masse corporelle. Toutes ces informations ainsi que leur historique sont alors accessibles directement à partir d’un iPhone.

Commander la balance Withings sur amazon.fr.

La mienne est en route…

Mes 10 applications iPhone préférées

Le compte des applications pour iPhone ne cesse de croître. Impossible bien sur de les tester toutes, c’est donc une classement totalement subjectif d’applications disponibles sur l’ApStore pour les quelles j’ai trouvé une utilité personnelle :

  • Facebook, est-il nécessaire d’en dire plus ? Application gratuite. (lien AppStore)
  • Evernote, une petite application très maligne qui vous permet de disposer de vos notes synchronisés sur votre iPhone comme sur votre ordinateur, tout simplement malin. Application gratuite. (lien AppStore)
  • LeMonde, une application très bien foutue pour avoir un petit aperçu de l’actualité en images. Malheureusement, loin d’être exhaustive, ne comptez pas dessus pour vraiment suivre l’actualité. Application gratuite. (lien AppStore)
  • LinkedIn, mon réseau LinkedIn toujours avec moi. Application gratuite. (lien AppStore)
  • Tweetie me permet de suivre plusieurs comptes simultanément. Evidemment essentiel. (lien AppStore)
  • Pollution informe sur les sources de pollution à proximité. Simple et très instructif. (lien AppStore)
  • WordPress, blogger à partir de son iPhone, comment vivre sans… 😉 (lien AppStore)
  • Eye-Fi permet une synchronisation rapide de ses photos stockées sur son iPhone avec son compte de partage de photos en ligne. Application gratuite malheureusement uniquement disponible sur l’Apple Store US. (lien AppStore)
  • Qype Radar. Si cette application ressemble beaucoup à AroundMe, elle s’en distingue cependant par son aspect collaboratif (il faut passer par le site web pour ajouter des références de lieux) et par l’absence de publicité. Application gratuite. (lien AppStore)
  • Skype (à ne pas confondre avec l’application précédente), bien qu’interdite par les Conditions Générales de Vente d’Orange, Skype est pratique à utiliser sur un réseau WiFi et fonctionnement merveilleusement bien. Ca valait bien une onzième application. Application gratuite. (lien AppStore)

Mes 10 podcasts favoris

Me déplaçant beaucoup, l’écoute de podcasts me permet de rester au courant sans avoir à m’imposer de contraintes. Le piège étant qu’on se trouve rapidement inondé par des heures de programmes et incapable d’écouter tous les podcasts téléchargés.

Si de nombreux podcasts français ne sont que de simples extractions d’un programme radio, certains podcasts américains sont de vraies productions spécifiques et particulièrement adaptées à ce format court.

Podcasts français :

Podcasts anglais :

Des suggestions ?

Le roadster électrique selon Rinspeed

ichange

La voiture de sport électrique, pour ne pas dire le roadster électrique, est à la mode. Après le californien Tesla Motors (voir la présentation du roadster Tesla Motors), voici le genevois Rinspeed qui nous présente un roadster électrique, la iChange, plutôt décoiffant.

La conception est tellement futuriste que la télécommande des mémoires de réglages des sièges à partir d’un iPhone paraît presque ringard…