Anthrax, le fin mot de l’histoire

Si, comme moi, vous vous êtes toujours demandé pourquoi on avait si peu entendu parler des suites des fameuses lettres chargées d’Anthrax expédiées quelques jours après le 11 septembre, voici un sujet de Thema sur Arte qui donne froid dans le dos.

« Des courriers piégés au bacille du charbon causant la mort de cinq personnes une semaine après le 11-Septembre, des scientifiques spécialistes de l’anthrax retrouvés morts de façon étrange, des laboratoires privés ultrasecrets manipulant les virus les plus toxiques, des gouvernements investissant des milliards dans la biodéfense… : tous les ingrédients d’un véritable thriller sont réunis dans ce documentaire. » Où l’on touche les risques d’une privatisation à outrance de la recherche chimique.