La porte romaine de Bons

La porte romaine de Bons

Il y a les randonnées sportives, celles qui vous font découvir des panoramas, et celles, au début anodines, qui vous font croiser l’histoire…

En descendant du petit village de Bons situé en contrebas des Deux Alpes, s’élève la Porte Romaine, tel un arc de triomphe partiellement taillé dans la roche. Située au dessus du tunnel de l’Infernet elle marque l’exact milieu de la distance entre Briançon et Grenoble.

La partie nord s’est effondrée, mais on distingue dans la partie intacte une moitié d’arc en plein cintre souligné par une corniche et reposant sur une paroi verticale. Elle mesure 2,50 mètres de largeur, 4 mètres de hauteur en son centre et une profondeur de 3,50 mètres.

La porte romaine de Bons

Les deux ornières creusées dans le sol que l’on retrouve en d’autres points de la voie ont longtemps laissé croire à des traces de roues mais les dernières études émettent l’hypothèse d’un soutènement d’une structure complémentaire en bois destinée à stabiliser le passage dans les endroits abrupts. Des études sont encore en cours et la porte garde encore une part de mystère.