Application Air France sur iPhone

Air France sur iPhone

Un an après l’application SNCF Direct, voici qu’arrive l’application Air France sur iPhone.

L’application permet de consulter ses réservations en cours ainsi que le solde de son compte de fidélisation Flying Blue. Elle permet aussi l’enregistrement (non testé). L’application semble cependant encore peu mature, tant au niveau graphique (on est ici confronté à une interface proche de celle d’un simple site web) qu’au niveau fonctionnel. On apprécierait par exemple de pouvoir recevoir des notifications en cas de retard sur les vols sur lesquels on est enregistré. Gageons qu’il ne s’agisse que d’une première version, peut être publiée prématurément, et que les versions futures seront plus abouties. Petit hic, il vous faudra activer le trafic de données à l’étranger. Un petit plaisir qui devient rapidement onéreux.

Sans doute un pas de plus vers le billet 100 % électronique, totalement dématérialisé jusqu’à la carte d’embarquement.

Liens :

Recyclez vos anciens téléphones portables

Nous changeons nos téléphones portables de plus en plus souvent. Souvent même avant leur fin de vie. Ils sont donc généralement encore parfaitement opérants mais notre mode de vie consumériste et les promotions incessantes nous poussent à en changer de façon parfois irrationnelle. Et, avouons-le, on y résiste pas toujours. Qui a vraiment eu besoin de changer de téléphone le jour en commandant son iPhone ?

Téléphone portable

Les anciens téléphones deviennent alors un produit inerte dont on ne sait pas trop qu’en faire. Si les commerçants sont à présent obligés de reprendre les anciens appareils à des fins de recyclage, les téléphones sont alors démontés pour en recycler les matières premières. Or, un téléphone en état de fonctionnement est autre chose qu’une somme de matières premières. Ainsi, de nouvelles filières se sont établies pour transformer ce recyclage en récupération en vue d’une « réutilisation ». En effet, si ces téléphones ne nous semblent plus attrayants, ils le restent pour de nombreux pays et certaines sociétés se sont positionnées sur le marché de la récupération de ces téléphones portables. Ces filières se proposent donc de racheter ces téléphones portables en vue d’une remise à niveau et d’une revente.

En France, deux services se sont positionnés sur ce marché, FoneBank et Love2Recycle. Leurs services sont largement similaires, si l’un sera plus généreux pour reprendre votre téléphone portable, l’autre vous proposera un système de parrainage pour les nouveaux clients recrutés.

Quelques exemples : aujourd’hui, un Nokia N70 se revend entre 25 et 30 € alors qu’un Apple iPhone 3G 16 Go se revend entre 160 et 200 €. De quoi assouvir ses envies de geek.

Allez,  débarrassez vos étagères et faites des heureux mais n’oubliez pas de prendre deux minutes pour convenablement purger la mémoire du téléphone, carnet d’adresses, SMS, historique, etc..

Libération sur iPhone

Libération arrive (enfin) sur iPhone…

Après la magnifique application du Monde sur iPhone et de ces nombreux concurrents (Le Figaro, Marianne, etc.), le journal Libération lance son application iPhone.

Libération sur iPhone

Si le Monde avait su créer la surprise avec une application très graphique agréable à l’utilisation, Libération arrive ici avec un positionnement original. En effet, son application va plus loin que la simple transposition du journal papier sur un autre support. En effet, l’application profite pleinement des possibilités de nos nouveaux téléphones survitaminés et nous propose de nombreuses originalités. En effet, vous pouvez soumettre vos photos d’actualité, composer et partager une une avec votre propre photo, consulter les unes depuis 1973, écouter radio libé, etc.. Les téléchargements sont parfois longs, la navigation gagne à se faire en WiFi.

Libération table sur l’attrait suffisamment fort de son application pour faire le pari du payant avec des formules au journal ou au mini abonnement. En effet, le téléchargement du journal n’est proposé gratuitement que jusqu’au 6 décembre. A voir les déboires du post.fr, on est en droit de se demander si le modèle publicitaire n’a pas du plomb dans l’aile.

L’application est bien évidemment disponible sur l’App Store.

SNCF Direct sur iPhone

SNCF Direct sur iPhone

Dans la foule des applications pour iPhone, il en est certaines qui paraissent tellement évidentes qu’on se demande pourquoi elles n’existaient pas auparavant. Dernière dans la série, l’application SNCF Direct est récemment apparue sur l’AppStore. Le concept est tout simple, reproduire dans votre poche le panneau d’affichage des trains au départ et à l’arrivée dans la prochaine demie-heure des grandes gares en France. Au besoin, l’application vous propose les gares les plus proches de l’endroit où vous vous situez. Vous enregistrez alors les gares fréquemment utilisées et l’information vous est accessible en quelques secondes. Le crédo Apple est bien respecté : un besoin, une application…

Pratique : pour connaître le retard de son train, il suffit de regarder l’heure d’arrivée à destination ou dans une prochaine gare si le reste du trajet est supérieur à 30 minutes.

Liens :

Google Sync

Dans la litanie des bonnes surprises de la part de Google, voici Google Sync.

Google Sync vous propose tout simplement de synchroniser vos contacts et votre agenda entre les services Google et votre téléphone mobile.

Quoi de neuf docteur ?

Tout simplement celà se fait en temps réel en utilisant les fonctions data des téléphones récents là où jusqu’à présent il fallait recourir à la synchro via iTunes (pour ce qui est de l’iPhone). Ici, pas de logiciel à installer, pas de câble à brancher, une simple configuration d’un compte utilisant le protocole Exchange de Microsoft et voici que les services de Google maintiennent votre téléphone à jour et sauvegardent le contenu de votre téléphone sur votre compte Google.

Comme toujours, une simplicité déconcertante, un service efficace et gratuit. Que dire de plus ?

Une dernière chose, Google Sync existe pour iPhone, BlackBerry, Nokia S60, Nokia standard, Sony Ericsson et Windows Mobile…

Fin du monopole d’Orange sur l’iPhone ?

Saisi par Bouyges Telecom, le Conseil de la concurrence a annoncé, mercredi  17 décembre, qu’il cassait, « à titre conservatoire », l’exclusivité dont bénéficie l’opérateur Orange pour commercialiser l’iPhone d’Apple en France.

« L’exclusivité d’Orange sur l’iPhone est de nature à introduire un nouveau facteur de rigidité dans un secteur qui souffre déjà d’un déficit de concurrence », écrit le Conseil dans sa décision.

Bouygues Telecom ayant immédiatement fait part de son intention de commercialiser l’iPhone « dans les meilleurs délais ». on peut imaginer que cette décision ne sera pas sans conséquence en cette période de Noël et va permettre à Apple d’arrondir ses fins de mois.

Apple troisième fabricant mondial de téléphones portables

La gamme ne comporte que deux modèles et n’existe que depuis un an et voilà qu’Apple se place au troisième rang mondial des fabricants de téléphones portables.

Les chiffres ? Apple affirme avoir écoulé 6,9 millions d’iPhone 3G pendant son premier trimestre de commercialisation. Il faut y ajouter 6,1 millions d’iPhone première génération vendus depuis juin 2007.

«Apple vient tout simplement d’annoncer l’un des meilleurs trimestres de son histoire, avec une performance spectaculaire de l’iPhone – nous avons vendu plus de téléphones que RIM (Blackberry)», déclare Steve Jobs, PDG d’Apple, dans un communiqué. «Nous ne savons pas encore comment cette conjoncture économique difficile va affecter Apple. Mais nous sommes bien armés avec la meilleure gamme de produits de toute notre histoire, les plus talentueuses équipes et les meilleurs clients de notre industrie. Nous disposons également de 25 milliards $ en cash à la banque et aucune dette.» Chapeau bas Monsieur Jobs.

L’arrivée des téléphones sous Android va t-elle encore rebattre les cartes ?

Le cadeau de Noël geek

iPhone ou Wii ? Après Noël 2006 placé sous le signe du GPS, Noël 2007 aura à nouveau été résolument placé sous le signe de la technologie. Il aura aussi été placé sous le signe de la pénurie plus ou moins organisée.
Moins geek, le cadre photo numérique semble toutefois avoir été le hit technologique absolu de cette fin d’année dans la grande distribution et marque quand même la marche constante vers plus de technologie chez monsieur-tout-le-monde. Reste à voir combien de ces cadres se retrouveront sur eBay dans les prochaines semaines…

Fring, la solution à la téléphonie mobile sur IP ?

Voilà un moment que le sujet de la téléphonie sur IP est sur la table avec quelques succès indéniables (Skype par exemple). Mais nous sommes nombreux à être frustrés de ne pas trouver de solution satisfaisante à l’époque où les appareils nomades communiquants se multiplient.

Fring semble vouloir nous offrir la solution avec un logiciel téléchargeable sur de nombreuses plateformes Symbian et Windows Mobile. Fring permet de passer des appels VoIP gratuits sur Skype, SIP, ICQ, Twitter, Google Talk ou MSN en utilisant une connexion Wi-Fi, GPRS ou 3G. Associé à un forfait data illimité, voici une solution particulièrement intéressante.

Cerise sur le gâteau, Fring intègre l’auto-roaming. Fring est alors capable de choisir le réseau le plus rapide et le moins coûteux pour acheminer les données de passer automatiquement d’une communication en mode Wi-Fi au mode 3G lors de la perte du signal Wi-Fi, sans perte de communication.

Le logiciel est gratuit et sans publicité. Gageons que la société Fringland, une start-up israélienne créée en 2005, trouvera son modèle économique.

En attendant, c’est le bonheur des geeks et la soupe à la grimace chez les opérateurs…

Liens :

20/11/2007 : petit ajout pour mentionner un petit logiciel automatisant la connexion sur le réseau Fon. Cet outil est disponible sous Windows Mobile et est un bon complément à Fring. Lien de téléchargement : http://cryptonym.free.fr/dev/index.php/2007/06/23/3-pocket-fon-connector-beta-3

Foleo, une vraie fausse bonne idée ?

Palm qu’on ne présente plus pour ses produits très mobiles et très simple présente Foleo, le « mobile companion ».

Ca ressemble à un mini PC mais… Bon, ne déflorons pas tout tout de suite.

Ecran 10 pouces, bien, système d’exploitation Linux, bien, logiciel de bureautique DocumentsToGo, bien (bien qu’OpenOffice aurait été apprécié), logiciels mél (VersaMail, on est bien chez Palm) et web (Opera), bien, synchronisation Bluetooth, bien, connexion WiFi, port USB, lecteur SD/CF, bien, bien, bien…

Mais, à mon avis, il manque quelquechose. Aucune mention du stockage !!!

Ce ne serait donc vraiment qu’une extension d’un smartphone… Tout serait synchronisé et stocké sur le smartphone… Dommage… A moins de stocker les données sur SD/CF. Est-ce bien ce qui est prévu ? A suivre…

Qui ne rêve pas d’un ordinateur avec ce facteur de forme optimisé pour le web, le mél et la bureautique de base, sans disque dur et avec une autonomie de cinq heures ?

Encore un peu de patience sans doute…