UPnP s’attaque à l’internet des objets

IoT, UPnP sont des acronymes abscons pour vous ? Plus pour bien longtemps.

En effet, le forum UPnP travaille à une version UPnP+ pour une interconnexion simplifiée des objets connectés (le fameux Internet of Things ou IoT).

P’n’P (Plug and Play) était déjà le standard qui a révolutionné la connexion des périphériques d’ordinateurs. En effet, aujourd’hui, qui se pose encore une question de compatibilité en connectant un périphérique USB ? Qui se souvient encore de la configuration de la vitesse, de la parité et des bits d’arrêt de la moindre liaison série ou des conflits d’interruptions pour toute nouvelle carte insérée dans son unité centrale ?

L’objectif d’UPnP+ est d’apporter la même facilité d’interconnexion à ces objets connectés qui commencent à se multiplier rapidement. N’étant probablement qu’au début d’une déferlante d’objets connectés, une standardisation de leur interconnexion est plus que bienvenue.

Les échanges reposeraient sur un protocole XMPP, déjà largement utilisé par les services de messagerie instantanée.

La mode étant plutôt aux protocoles propriétaires, tous les fabricants joueront-ils le jeu ? A n’en pas douter, en cas d’adoption, cela aura aussi une incidence sur les prix de ces objets. Nike vient d’ailleurs opportunément de se retirer de la course en retirant son FuelBand du marché. Un hasard ?

Liens :

La course aux mesures

Avec mon petit côté geek (mais je me soigne), voilà un certain temps que j’ai fait l’acquisition d’une balance WiFi Withings puis de leur tensiomètre connecté. Je dois avouer que de disposer d’un suivi précis et sur le long terme aide à comprendre certains mécanismes du corps humain et à changer quelques (mauvaises) habitudes. Aussi devient-il rapidement grisant de vouloir mesurer d’autres paramètres de son activité quotidienne.

Balance Withings

Dans cet esprit, je viens juste de lire des articles sur le dernier gadget de Nike, la Fuelband. La Fuelband est censée mesurer notre activité physique quotidienne et en déduire notre dépense de calories. Outre que la mesure essentiellement basée sur l’interprétation des données mesurées par un accéléromètre peut sembler légère, on peut se poser la question de ce qu’on doit vraiment mesurer dans notre activité quotidienne. Combien de pas ai-je fait ? Combien de temps suis-je resté assis devant mon ordinateur ? Quoi d’autre ?

Une vie peut-elle se résumer à un lot de données chiffrées ? Cette course aux données ne devient-elle pas une drogue en soi ? J’ai, du coup, renoncé à craquer pour un gadget sans doute rapidement devenu inutile…

Rectificatif du 10 février 2013 : ayant finalement acquis un Fitbit Ultra puis un Fitbit One, j’avoue qu’à l’expérience,  le jugement est différent. Non seulement les appareils Fitbit sont d’une pertinence remarquable dans la mesure des activités quotidiennes mais leur utilisation jumelée au service Fitbit en ligne permet de mieux comprendre ses besoins en calories et, si on prend la peine de saisir ses repas, de mieux comprendre les réels besoins nutritifs quotidiens. Un sacré coach en fait. A noter que le français Withings sort prochainement un appareil similaire et dont le suivi sera certainement intégré aux mesures issues de la balance et du tensiomètre de la même marque. A suivre donc…

Faut-il sauver le lapin Nabaztag ?

Face aux difficultés financières, Violet, la société française qui a créé le Nabaztag le lapin connecté à Internet, est en redressement judiciaire depuis le 30 juin. L’entreprise se cherche donc un repreneur, et ce, avant le 4 septembre. Faute de quoi, le fameux lapin Nabaztag, animé à distance par les serveurs de Violet, restera immobile à jamais.

Un groupe de personnes à lancé une initiative pour sauver Nabaztag en créant un CBO (Customer Buy Out) pour racheter la société Violet. Si l’objectif de financement recherché est de deux millions d’euros, l’initiative a pour le moment recueilli des promesses pour un montant tout juste supérieur à cent mille euros.

Si la disparition de la société Violet ôtera la vie à tous les Nabaztag dans la nature, elle rendra surtout inconsolables des milliers de geeks, accros à leur Nabaztag. Sans doute est-ce ceux là que l’on retrouve dans la volonté de ne pas voir disparaître la société Violet. Mais n’est -ce pas, malheureusement, le triste sort de nombreuses sociétés geek qui n’ont pas trouvé de modèle économique pérenne ? Cette nouvelle reste cependant troublante à l’heure où d’autres sociétés françaises, à l’image de la société Withings et sa balance connectée, sortent des produits connectés ancrés dans notre quotidien. Pourquoi Violet n’a t-il pas réussi à s’ancrer sur le marché de l’Internet des objets ?

Rassurons-nous, un bruit court comme quoi la société Iliad, maison mère de Free, serait intéressée par une reprise de Violet. Ce mariage ajouterait sans doute un peu de folie à la Freebox qui, au delà de ses fonctionnalités généreuses, est quand même un peu trop sage.

La réponse début septembre… En attendant, la mobilisation des geeks sera intéressante à suivre.

La balance pèse-personne connectée par Withings

Alors que l’attrait du Nabaztag décroit et que la société productrice est au bord du dépôt de bilan, voilà qu’une petite société française vient de sortir un produit qui ravira tous les geeks : la balance pèse-personne connectée !

Balance Withings

En effet, la société Withings propose une balance pèse-personne dotée d’une connexion WiFi. Cette connexion permet évidemment le téléchargement des données pour un traitement et une présentation plus poussée. On retrouve un peu l’environnement que connaissent les sportifs avec leurs ordinateurs proposant des informations détaillées sur leurs efforts et les conséquences par exemple sur le rythme cardiaque.

Ici, grâce à ses électrodes invisibles ITO, la balance vous informe sur votre poids mais aussi sur la masse grasse, la masse maigre ainsi que l’indice de masse corporelle. Toutes ces informations ainsi que leur historique sont alors accessibles directement à partir d’un iPhone.

Commander la balance Withings sur amazon.fr.

La mienne est en route…