Comprendre les labels BIO

On a une sensibilité bio ou on ne l’a pas, il n’en reste pas moins que la dynamique n’est plus invisible.

Le site du Ministère de l’Agriculture présente l’Agriculture Biologique ainsi : « Les bénéfices que la société peut retirer de l’agriculture biologique sont multiples en termes de création d’activités et d’emplois, de préservation de la qualité des sols, de la biodiversité, de l’air et de l’eau. Ce mode de production permet d’expérimenter en vraie grandeur des pratiques innovantes respectueuses de l’environnement et qui sont susceptibles d’être développées plus largement en agriculture. Ses modes de transformation privilégient la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.« .

Il n’en reste pas moins qu’une grande disparité de motivations s’affiche. Ainsi, les logos BIO fleurissent partout mais en connaissons-nous vraiment la signification ? Un rapide décryptage s’impose.

  • Le plus connu, la marque AB (Agriculture Biologique), propriété exclusive du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche qui en définit les règles d’usage, concerne les produits agricoles et denrées alimentaires. La certification est placée sous le contrôle d’un organisme agréé par les Pouvoirs Publics, répondant à des critères tels que définis par la norme européenne EN 45011.
  • Moins connu, Nature et Progrès est une association de consommateurs et de producteurs agricoles unis dans un même mouvement en faveur d’une agriculture biologique respectueuse de la biodiversité, du tissu rural et du savoir-faire agricole sans le refus du progrès. Le cahier des charges du label Nature & Progrès est très strict : pour qu’un produit soit labellisé, il exige que 100% des ingrédients soient issus de l’agriculture biologique et qu’un minimum de 70% des gammes de la marque soit labellisés Nature et Progrès. De plus, l’entreprise doit adhérer à la Charte générale de Nature & Progrès concernant les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et humains. En effet, selon la charte de Nature & Progrès, si l’agriculture biologique officielle offre une garantie de pratiques plus respectueuses de l’environnement que l’agriculture conventionnelle, Nature & Progrès ne s’en contente pas. L’association estime que le seul respect de règles techniques ne peut empêcher les dérives et les impasses du système conventionnel (rentabilité et course au productivisme en tête). Le logo Nature & Progrès existe depuis 1971.
  • Pour les spécialistes : Demeter est le label de l’agriculture bio-dynamique. En 1924, Rudolf Steiner, fondateur de l’anthroposophie, posa les fondements de l’agriculture bio-dynamique, sous la forme de huit conférences prononcées au Domaine Koberwitz, près de Breslau en Silésie. Parfois vue avec une certaine condescendance, voici la définition de Rudolf Steiner : « L’agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision qualitative/globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés « thérapeutiques ».»

D’autres labels existent dans d’autres pays, citons BIDH en Allemagne (médicaments, produits diététiques, compléments alimentaires et soins corporels), SOIL Association en Angleterre, USDA Organic aux Etats-Unis. On le comprendra rapidement, si rassurant que soit le simple logo AB, il est toujours prudent de s’informer, de creuser pour mieux déchiffrer et comprendre ce qui se cache vraiment derrière ces logos et les réelles motivations des différents acteurs. Ensuite, chacun reste maître de ses choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.