Thunderbolt ou la fin programmée de l’USB

Près de vingt années après les premières annonces de l’USB, voici qu’Intel cherche à renouveler l’exercice avec l’introduction de Thunderbolt, une nouvelle interface de connexion de périphériques informatiques.

Fournissant un débit allant jusqu’à 10 Gbits/s, équivalent au débit fourni par l’HDMI 1.3, Thunderbolt regroupe deux protocoles de communication : PCI Express pour les données et DisplayPort pour les écrans. Supportant le mode daisy-chain, un seul port Thunderbolt devrait permettre de connecter un PC à six périphériques simultanément comme des disques dur externes, plusieurs écrans HD, un système stéréo ou encore souris et clavier. Thunderbolt devrait aussi permettre d’alimenter les petits périphériques, avec une puissance disponible pouvant aller jusqu’à 10 watts, contre 2,5 watts pour l’USB 2 ou 4,5 watts pour USB 3.

Si Apple et LaCie ont déjà adopté cette nouvelle technologie, nous sommes encore loin de sa généralisation. Alors que l’interface FireWire semble déjà avoir vécu, faut-il redouter la fin de l’USB, du DVI ou du HDMI et n’assiste t-on pas à un nouvel avatar de l’obsolescence programmée de nos équipements électroniques ?

Liens :

  • La page officielle consacrée à Thunderbolt chez Intel.

Une réflexion sur « Thunderbolt ou la fin programmée de l’USB »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.