Les Guetteurs du passé

Yves Blanc, producteur de l’émission La Planète Bleue diffusée sur Couleur 3, me fait part de la sortie de son premier livre « Les Guetteurs du passé » (Favre), qui sera disponible en librairie dès le 18 février prochain.

Les Guetteurs du passé

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici un extrait du quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’un historien. Un historien du futur. Notre présent, c’est son passé ; notre époque, son champ d’étude. L’œil rivé au télescope, il observe la Terre d’aujourd’hui. À un siècle de distance, notre planète se montre énigmatique, presque incompréhensible. Il porte un regard de colère et de compassion sur ces générations qui l’ont conduite à sa perte. Sur nos incohérences, nos lâchetés, nos aveuglements. Sur la loi du profit, l’obstination dans l’insouciance. Étrange époque. Drôle de créature, qui s’est entêtée à vivre en couple, perpétuant une organisation sociale qui, depuis des millénaires, avait prouvé son inadéquation avec sa propre nature… L’homme de l’ère cybernétique s’était-il déjà fossilisé dans la nostalgie de ce qu’il aurait pu être ?

Autre actualité prochaine pour Yves Blanc, la sortie du volume 6 de la collection La Planète Bleue le 8 mars. Nous y reviendrons.

A cette occasion, une rencontre Forum FNAC Yves Blanc est prévue le mercredi 10 mars à 17h00 avec Pascal Bussy, journaliste spécialiste des musiques nouvelles, biographe de Can et de Kraftwerk et Directeur Artistique d’Harmonia Mundi, à la FNAC de Grenoble.

Les Guetteurs du passé est d’ores et déjà disponible sur les plateformes en ligne Amazon.fr, Decitre.fr et Fnac.com.

Recyclez vos anciens téléphones portables

Nous changeons nos téléphones portables de plus en plus souvent. Souvent même avant leur fin de vie. Ils sont donc généralement encore parfaitement opérants mais notre mode de vie consumériste et les promotions incessantes nous poussent à en changer de façon parfois irrationnelle. Et, avouons-le, on y résiste pas toujours. Qui a vraiment eu besoin de changer de téléphone le jour en commandant son iPhone ?

Téléphone portable

Les anciens téléphones deviennent alors un produit inerte dont on ne sait pas trop qu’en faire. Si les commerçants sont à présent obligés de reprendre les anciens appareils à des fins de recyclage, les téléphones sont alors démontés pour en recycler les matières premières. Or, un téléphone en état de fonctionnement est autre chose qu’une somme de matières premières. Ainsi, de nouvelles filières se sont établies pour transformer ce recyclage en récupération en vue d’une « réutilisation ». En effet, si ces téléphones ne nous semblent plus attrayants, ils le restent pour de nombreux pays et certaines sociétés se sont positionnées sur le marché de la récupération de ces téléphones portables. Ces filières se proposent donc de racheter ces téléphones portables en vue d’une remise à niveau et d’une revente.

En France, deux services se sont positionnés sur ce marché, FoneBank et Love2Recycle. Leurs services sont largement similaires, si l’un sera plus généreux pour reprendre votre téléphone portable, l’autre vous proposera un système de parrainage pour les nouveaux clients recrutés.

Quelques exemples : aujourd’hui, un Nokia N70 se revend entre 25 et 30 € alors qu’un Apple iPhone 3G 16 Go se revend entre 160 et 200 €. De quoi assouvir ses envies de geek.

Allez,  débarrassez vos étagères et faites des heureux mais n’oubliez pas de prendre deux minutes pour convenablement purger la mémoire du téléphone, carnet d’adresses, SMS, historique, etc..