Et si vous optiez pour des finances écologiques ?

A l’approche du sommet de Copenhague sur le changement climatique et à l’heure où chacun se demande ce qu’il peut bien faire à son échelle, pourquoi ne pas opter pour des finances écologiques ?

L’association des deux mots peut paraître saugrenue mais elle ne l’est pas.

Pièces

Explications.

Nous déposons tous des sommes plus ou moins importantes auprès de nos banques. L’histoire récente a montré que les banques utilisaient ces sommes de diverses manières. En effet, pendant du principe des réserves obligatoires, une banque peut prêter une grande partie des sommes reçues en dépôt. Les banques choisiront en général les meilleurs rendements avec des investissements lourds dans l’industrie ou la finance. On ne reviendra pas sur les mécanismes ayant mené à la crise financière de 2008. Certaines banques ont cependant fait le choix d’investissements dans les domaines solidaires ou écologiques. Ainsi, en France, on saluera le positionnement de La Nef et du Crédit Coopératif. Le choix de votre banque a donc un incidence directe sur les investissements réalisés par celle-ci.

Lire le guide Environnement : comment choisir sa banque ? édité par Les amis de la terre.

Vous pensiez ne pas pouvoir faire grand chose à votre échelle, vous vous trompiez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.