10 règles pour réussir un site compatible avec les smartphones

Si l’accès à Internet depuis un smartphone n’est pas nouveau, force est de reconnaître que l’arrivée de l’iPhone a banalisé l’accès nomade à Internet. Cependant, croire que les modes d’émulation vont permettre l’affichage d’un site d’une façon correcte sur l’écran réduit d’un smartphone reste naïf. Il convient donc d’apporter quelques modifications à son site afin de maîtriser et d’optimiser l’affichage de son site sur ces nouveaux écrans.

Quelques règles :

  1. La première politesse est de détecter le navigateur du visiteur afin de lui proposer automatiquement le site optimisé le cas échéant. Il n’y a pas perte de visiteur plus ridicule qu’un visiteur qui n’a pas trouvé le site optimisé pour smartphone.
  2. Ensuite, il ne faut pas oublier que la bande passante mobile est restreinte. Le confort de navigation sur un site étant largement dépendant de sa réactivité, il conviendra de limiter le nombre d’images au strict nécessaire et d’en optimiser taille et poids.
  3. Les extensions Flash, Java ou exotiques n’étant que peu courantes sur les terminaux mobiles, il faut bien sûr en proscrire le recours.
  4. En situation de mobilité, la recherche d’information est souvent pressante. Il est donc nécessaire d’optimiser la navigation pour permettre un accès simple et rapide à l’information recherchée. Il est tout à fait imaginable de réduire le volume d’information présentée pour en privilégier l’efficacité d’accès.
  5. La saisie de texte n’est pas le fort des terminaux mobiles, il est donc impératif de limiter au maximum le recours à des champs de saisie. Palier à une navigation confuse par un moteur de recherche n’est donc sans doute pas la meilleure idée.
  6. Les capacités de zoom sont magnifiques dans les publicités mais avoir à zoomer pour déchiffrer une information devient rapidement rédhibitoire et brise la dynamique de navigation d’un site. Il convient ici d’utiliser au mieux la surface d’affichage et de choisir des polices assurant une lisibilité correcte.
  7. Autre fonction magnifique dans les publicités, l’écran tactile. Si cela procure un vrai plaisir de navigation, il faut cependant tenir compte que le stylet a disparu de nombreux smartphones et donc éviter une densité de liens trop forte prompte à des erreurs de navigation.
  8. Une règle contradictoire aux usages sédentaires. Si, en navigation sédentaire, on cherchera à éviter d’obliger le visiteur à scroller pour trouver l’information cherchée, cet aspect est moins gênant en situation de mobilité où le visiteur conçoit plus aisément qu’une page ne puisse pas être affichée en totalité. Attention toutefois à ne pas exagérer la hauteur de l’entête d’une page au risque de ne pas voir de différence entre deux pages affichées de façon consécutive. Le visiteur doit pouvoir comprendre rapidement qu’il se trouve sur la page correspondant à sa recherche d’informations.
  9. Une règle valable en situation de mobilité comme en sédentaire, le contenu. Un site inintéressant ou non actualisé et c’est la perte assurée de vos visiteurs.
  10. Enfin, la règle qui devrait être évidente, il faut TESTER !

Bref, que des règles de bon sens, non ? Mais vos visiteurs apprécieront, souvent sans le savoir vraiment, vos efforts.

Une réflexion sur « 10 règles pour réussir un site compatible avec les smartphones »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.