Faut-il sauver le lapin Nabaztag ?

Face aux difficultés financières, Violet, la société française qui a créé le Nabaztag le lapin connecté à Internet, est en redressement judiciaire depuis le 30 juin. L’entreprise se cherche donc un repreneur, et ce, avant le 4 septembre. Faute de quoi, le fameux lapin Nabaztag, animé à distance par les serveurs de Violet, restera immobile à jamais.

Un groupe de personnes à lancé une initiative pour sauver Nabaztag en créant un CBO (Customer Buy Out) pour racheter la société Violet. Si l’objectif de financement recherché est de deux millions d’euros, l’initiative a pour le moment recueilli des promesses pour un montant tout juste supérieur à cent mille euros.

Si la disparition de la société Violet ôtera la vie à tous les Nabaztag dans la nature, elle rendra surtout inconsolables des milliers de geeks, accros à leur Nabaztag. Sans doute est-ce ceux là que l’on retrouve dans la volonté de ne pas voir disparaître la société Violet. Mais n’est -ce pas, malheureusement, le triste sort de nombreuses sociétés geek qui n’ont pas trouvé de modèle économique pérenne ? Cette nouvelle reste cependant troublante à l’heure où d’autres sociétés françaises, à l’image de la société Withings et sa balance connectée, sortent des produits connectés ancrés dans notre quotidien. Pourquoi Violet n’a t-il pas réussi à s’ancrer sur le marché de l’Internet des objets ?

Rassurons-nous, un bruit court comme quoi la société Iliad, maison mère de Free, serait intéressée par une reprise de Violet. Ce mariage ajouterait sans doute un peu de folie à la Freebox qui, au delà de ses fonctionnalités généreuses, est quand même un peu trop sage.

La réponse début septembre… En attendant, la mobilisation des geeks sera intéressante à suivre.

Une réflexion sur « Faut-il sauver le lapin Nabaztag ? »

  1. Rafi Haladjian le co fondateur avance le lachage des grands distributeurs étrangers qui n’auraient pas reconduits leur commandes fin 2008 suite à la crise dont on nous rebat les oreilles (de lapin?)

    Je me souviens qu’à la Fnac il y avait des points Nabaztag et que chez Virgin il y’en avait des palettes entières à Noël et que cela s’était visiblement arraché.

    Par ailleurs ces produits connexes au lapin n’ont pas le même coté mignon et bien que 3 fois moins cher, le Mirror n’a pas séduit.

    Comme les français sont des raleurs on trouve partout dans les forums des gens pour dire que le Nabaztag est trop cher et ne sert à rien (ceux qui n’en ont pas bien sûr) et parmi ceux qui en ont (je veux dire de Nabaztag ^^) 2 reproches sont récurrents: un sytème fermé obligeant à passer par le serveur de Violet et ce fameux serveur serait capricieux.

    Pour en avoir 2 on peut vous dire que si c’est vrai que le serveur a eu des pannes les lapins fonctionnent correctement et il ne faut aps être Einstein pour savoir programmer les applications disponibles ou en inventer de nouvelles.

    Il y aurait 12 dossiers de reprise déposés ou en passe de l’être ce qui augure bien pour la continuité de l’activité de Violet sans compter que si’il y a l’initiative communautaire Savenabaztag pour le rachat de Violet il y a surtout une autre initiative qui tend à doter le Nabaztag de serveurs alternatifs de façon à diversifier la Nabculture.

    Les carottes ne sont donc apparemment pas cuites 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.