Faut-il sauver le lapin Nabaztag ?

Face aux difficultés financières, Violet, la société française qui a créé le Nabaztag le lapin connecté à Internet, est en redressement judiciaire depuis le 30 juin. L’entreprise se cherche donc un repreneur, et ce, avant le 4 septembre. Faute de quoi, le fameux lapin Nabaztag, animé à distance par les serveurs de Violet, restera immobile à jamais.

Un groupe de personnes à lancé une initiative pour sauver Nabaztag en créant un CBO (Customer Buy Out) pour racheter la société Violet. Si l’objectif de financement recherché est de deux millions d’euros, l’initiative a pour le moment recueilli des promesses pour un montant tout juste supérieur à cent mille euros.

Si la disparition de la société Violet ôtera la vie à tous les Nabaztag dans la nature, elle rendra surtout inconsolables des milliers de geeks, accros à leur Nabaztag. Sans doute est-ce ceux là que l’on retrouve dans la volonté de ne pas voir disparaître la société Violet. Mais n’est -ce pas, malheureusement, le triste sort de nombreuses sociétés geek qui n’ont pas trouvé de modèle économique pérenne ? Cette nouvelle reste cependant troublante à l’heure où d’autres sociétés françaises, à l’image de la société Withings et sa balance connectée, sortent des produits connectés ancrés dans notre quotidien. Pourquoi Violet n’a t-il pas réussi à s’ancrer sur le marché de l’Internet des objets ?

Rassurons-nous, un bruit court comme quoi la société Iliad, maison mère de Free, serait intéressée par une reprise de Violet. Ce mariage ajouterait sans doute un peu de folie à la Freebox qui, au delà de ses fonctionnalités généreuses, est quand même un peu trop sage.

La réponse début septembre… En attendant, la mobilisation des geeks sera intéressante à suivre.

La balance pèse-personne connectée par Withings

Alors que l’attrait du Nabaztag décroit et que la société productrice est au bord du dépôt de bilan, voilà qu’une petite société française vient de sortir un produit qui ravira tous les geeks : la balance pèse-personne connectée !

Balance Withings

En effet, la société Withings propose une balance pèse-personne dotée d’une connexion WiFi. Cette connexion permet évidemment le téléchargement des données pour un traitement et une présentation plus poussée. On retrouve un peu l’environnement que connaissent les sportifs avec leurs ordinateurs proposant des informations détaillées sur leurs efforts et les conséquences par exemple sur le rythme cardiaque.

Ici, grâce à ses électrodes invisibles ITO, la balance vous informe sur votre poids mais aussi sur la masse grasse, la masse maigre ainsi que l’indice de masse corporelle. Toutes ces informations ainsi que leur historique sont alors accessibles directement à partir d’un iPhone.

Commander la balance Withings sur amazon.fr.

La mienne est en route…

Alpazur, un symbole de la nostalgie ferrovière

Allez savoir pourquoi, des générations de petits garçons ont joué au train électrique. Si le train véhicule toujours une forte nostalgie, le temps des trajets mythiques est malheureusement révolu.

Parmi ces liaisons mythiques et spectaculaires, le trajet reliant Genève à la Méditerranée en traversant les Alpes, la mythique ligne Alpazur, a été malmené depuis plusieurs années pour devenir quasi inexistant aujourd’hui.

Symbole particulièrement palpable, la gare de Digne les Bains est aujourd’hui envahie par les herbes. En effet, la liaison ferrée SNCF a été abandonnée depuis des années au profit d’une liaison par car. De plus, les correspondances avec le train des Pignes n’étant plus assurées, la plateforme d’interconnexion dépérit lentement au doux soleil de Provence.

La création du Sillon Alpin lui redonnera t-il un semblant de renouveau. Il s’agit là d’un doux rêve. Je crains plutôt que l’époque du Voyage en train ne soit définitivement révolue au profit du trajet, qui se doit d’être rapide par définition… Il existe encore certains trajets d’une autre époque tels que le Lyon-Bordeaux à qui il ne manque que la vapeur pour nous transporter près d’un siècle en arrière.

Lire :

Consultation publique sur les nouvelles stratégies de la société de l’information post-i2010

post-i2010 debateLa Commission européenne lance une consultation publique dans le but de préparer les nouvelles stratégies prioritaires pour la société de l’information post-i2010.

Tout le monde (citoyens, entreprises, etc.) est invité à contribuer à cette consultation qui s’étendra du 4 août au 9 octobre 2009.

Il n’est pas obligatoire de répondre à toutes les questions; et ceux qui le souhaitent peuvent se focaliser uniquement sur celles qui présentent de l’intérêt pour eux.

Cette consultation est en ligne et sera close le 9 octobre 2009.