Logiciel de gestion pour l’autoentrepreneur

Le statut d’autoentrepreneur a moins d’un an mais il a suscité près de 180.000 inscriptions. Il reste à voir s’il crée vraiment une nouvelle économie ou un simple statut plus précaire.

Certains éditeurs logiciels se sont toutefois lancés dans la brèche de ces nouveaux besoins et, à instar de la société Direct Dev’Lop avec Solegis, ont développé des logiciels de gestion destiné aux autoentrepreneurs.

Solegis : logiciel de gestion gratuit pour Auto Entrepreneur

Dans le cas de Solegis, celui-ci est totalement gratuit et permet aux autoentrepreneurs de gérer leur activité (fournisseurs, produits, clients, factures achat et documents de vente, …).

J’avoue ne pas l’avoir encore testé mais les retours sont les bienvenus.

Mes 10 applications iPhone préférées

Le compte des applications pour iPhone ne cesse de croître. Impossible bien sur de les tester toutes, c’est donc une classement totalement subjectif d’applications disponibles sur l’ApStore pour les quelles j’ai trouvé une utilité personnelle :

  • Facebook, est-il nécessaire d’en dire plus ? Application gratuite. (lien AppStore)
  • Evernote, une petite application très maligne qui vous permet de disposer de vos notes synchronisés sur votre iPhone comme sur votre ordinateur, tout simplement malin. Application gratuite. (lien AppStore)
  • LeMonde, une application très bien foutue pour avoir un petit aperçu de l’actualité en images. Malheureusement, loin d’être exhaustive, ne comptez pas dessus pour vraiment suivre l’actualité. Application gratuite. (lien AppStore)
  • LinkedIn, mon réseau LinkedIn toujours avec moi. Application gratuite. (lien AppStore)
  • Tweetie me permet de suivre plusieurs comptes simultanément. Evidemment essentiel. (lien AppStore)
  • Pollution informe sur les sources de pollution à proximité. Simple et très instructif. (lien AppStore)
  • WordPress, blogger à partir de son iPhone, comment vivre sans… 😉 (lien AppStore)
  • Eye-Fi permet une synchronisation rapide de ses photos stockées sur son iPhone avec son compte de partage de photos en ligne. Application gratuite malheureusement uniquement disponible sur l’Apple Store US. (lien AppStore)
  • Qype Radar. Si cette application ressemble beaucoup à AroundMe, elle s’en distingue cependant par son aspect collaboratif (il faut passer par le site web pour ajouter des références de lieux) et par l’absence de publicité. Application gratuite. (lien AppStore)
  • Skype (à ne pas confondre avec l’application précédente), bien qu’interdite par les Conditions Générales de Vente d’Orange, Skype est pratique à utiliser sur un réseau WiFi et fonctionnement merveilleusement bien. Ca valait bien une onzième application. Application gratuite. (lien AppStore)

OpenOffice

Dans la poursuite du tour d’horizon des outils informatiques (surtout gratuits) que j’utilise, voici aujourd’hui l’incontournable suite de logiciel bureautique OpenOffice.

Adeptes de la dépense informatique, passez votre chemin. OpenOffice est issu d’un projet initialisé par la société Sun Microsystems il y a quelques années, StarOffice. Pour ceux qui ne connaissent pas la société Sun Microsystems, elle a développé le concept de station de travail dans les années 80 et 90 et est aussi à l’origine du langage Java. OpenOffice a depuis complètement versé dans l’OpenSource ce qui lui garantit des correctifs et des évolutions réguliers.

Depuis la version 3.0, la compatibilité avec les fichiers est parfaite. Entres autres, OpenOffice supporte les nouveaux formats docx et xlsx. Si les fonctions proposées sont pas aussi nombreuses que celles proposées par son concurrent payant, elles couvrent largement les besoins de nombreux usages.

S’il y a vraiment une vie sans Microsoft, il sera intéressant de suivre l’aventure OpenOffice avec la montée en force des solutions bureautiques 100 % en ligne.

AOL ferme CompuServe

CompuServe, vous avez dit CompuServe ? Mais qui se souvient encore de CompuServe ?

Pour de nombreuses personnes, CompuServe marque les premiers pas dans un monde connecté avant Internet. En effet, en 1979, CompuServe est devenue la première entreprise à proposer le courrier électronique et le support technique pour les utilisateurs de PC. CompuServe proposera longtemps un réseau fermé de services qu’on pourrait qualifier de précurseur d’Internet. CompuServe lance ses services en France en novembre 1993 proposant rapidement une passerelle vers Internet.

Sa couverture mondiale permettra notamment de bénéficier d’une connexion locale à Internet pratiquement dans tout pays.

L’arrivée et la montée en charge de nombreux fournisseurs d’accès à Internet commencera à sonner le glas de CompuServe qui ne prendra pas le virage de l’accès à Internet par ADSL.

Alors que CompuServe a arrêté ses services en France en novembre 2007, l’offre d’accès à Internet via CompuServe s’est terminée aux Etats-Unis à la fin juin 2009. La page CompuServe est donc bel et bien tournée.

Qui ici a eu une adresse @compuserve.com voire, encore plus anciennes, une adresse numérique comme 12345,6789 ?