Le vélo pliable Strida

Ayant croisé Stéphane Régnier, le fondateur de Strida, à la récente Biennale du Réseau Entreprendre, l’occasion fut trop belle pour essayer le vélo pliable selon Strida.

Strida 5.0

Le concept est plaisant. Si le concept du vélo pliable n’est pas nouveau, on arrive ici à une grande facilité de pliage (trois secondes suffisent au pliage), une bonne densité avec un résultat particulièrement compact et un poids acceptable (9,2 kg). La transmission se fait par une courroie permettant d’éviter de se salir, à condition de ne pas chercher à traverser toutes les flaques d’eau rencontrées. La courroie est donnée pour durer 72.000 kilomètres quel que soit l’effort au pédalage.

L’expérience est déroutante. Avec un centre de gravité particulièrement bas, les sensations sont très différentes de celles d’un vélo traditionnel. Mais quelques coups de pédale suffisent pour intégrer ce fait. D’un autre côté, on se sent très sécurisé avec les pieds très proches du sol permettant de poser pied à terre rapidement en cas de souci. Les freins à disque renforcent l’impression de sécurité.

Une belle solution pour couvrir la distance entre les dessertes par transports en commun et votre destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.