Fring, la solution à la téléphonie mobile sur IP ?

Voilà un moment que le sujet de la téléphonie sur IP est sur la table avec quelques succès indéniables (Skype par exemple). Mais nous sommes nombreux à être frustrés de ne pas trouver de solution satisfaisante à l’époque où les appareils nomades communiquants se multiplient.

Fring semble vouloir nous offrir la solution avec un logiciel téléchargeable sur de nombreuses plateformes Symbian et Windows Mobile. Fring permet de passer des appels VoIP gratuits sur Skype, SIP, ICQ, Twitter, Google Talk ou MSN en utilisant une connexion Wi-Fi, GPRS ou 3G. Associé à un forfait data illimité, voici une solution particulièrement intéressante.

Cerise sur le gâteau, Fring intègre l’auto-roaming. Fring est alors capable de choisir le réseau le plus rapide et le moins coûteux pour acheminer les données de passer automatiquement d’une communication en mode Wi-Fi au mode 3G lors de la perte du signal Wi-Fi, sans perte de communication.

Le logiciel est gratuit et sans publicité. Gageons que la société Fringland, une start-up israélienne créée en 2005, trouvera son modèle économique.

En attendant, c’est le bonheur des geeks et la soupe à la grimace chez les opérateurs…

Liens :

20/11/2007 : petit ajout pour mentionner un petit logiciel automatisant la connexion sur le réseau Fon. Cet outil est disponible sous Windows Mobile et est un bon complément à Fring. Lien de téléchargement : http://cryptonym.free.fr/dev/index.php/2007/06/23/3-pocket-fon-connector-beta-3

Facebook, 10 miliards sinon rien !!!

Facebook fait partie de ces mirages d’Internet. Avant, on y comprend rien, après, on se dit qu’on aurait du y penser…

Il semblerait cependant que certains commencent à comprendre. Pour preuve, les rumeurs de tractations autour de la société. Ainsi Microsoft serait prêt à mettre 500 millions de dollars pour 5 % de la société, soit une valorisation à 10 milliards de dollars. Et Google n’est pas loin. On est loin des 560 millions de dollars pour le rachat de MySpace. Et que penser des perspectives de chiffre d’affaires annoncées pour 2011/2015 ???

Mais en quoi Facebook est-il donc si différent des autres sites communautaires ?

Concernant Facebook, on parle souvent d’une nouvelle forme de système d’exploitation. Au lieu de simplement permettre le lancement d’applications comme le font tous les systèmes d’exploitation (et c’est ce qu’on leur demande), Facebook permet de mettre en relation et de partager toute forme d’éléments avec des personnes faisant partie de son réseau social (privé, professionnel, par thème, par évènement, etc.). A terme, on peut imaginer que chacun appartienne à plusieurs bulles et que chaque bulle ait son propre contenu partagé. Voilà qui pourrait constituer un beau terrain de jeu pour les applications Web de Google…

Si la forme actuelle semble encore balbutiante, la dynamique est très, très intéressante. Et certains semblent l’avoir compris…

Liens